Apprenez à improviser. 2003-2004. Leçon 09: les modulations.

En utilisant les modèles d'accords des lešons précédentes, vous aurez été quelquesfois déloyaux avec la gamme d'origine. A ces moments précis, vous aurez réalisé une modulation, c'est à dire que vous aurez changé de gamme(pour rappel on entends par gamme un groupe de 3 accords qui déterminent un ensemble de notes, comme par exemple les accords C, F et G pour la gamme C=c,d,e,f,g,a,b).

Suivant leur position dans le modèle d'accords, on distingue 3 sortes de gammes:
1) La gamme initiale (dans les partitions, on peut souvent la déduire à partir de l'armature)
2) La gamme temporaire
3) La nouvelle gamme initiale après modulation.
Le modèle d'accords suivant va illustrer ces notions:
[entre crochets, on indique les notes blanches qui n'appartiennent pas à la gamme courante]
G  G  G  D7	Gamme initiale G (ad 1) [f]
D7 D7 D7 G	gamme G [f]
G  G  E7 Am	gamme temporaire en Am (ad 2) [g pendant E7 et Am]
C  G  D7 G	retour à la gamme G (ad 2) [f]

C  C  C  G7 	nouvelle gamme initiale C (ad 3)
G7 G7 G7 C  	gamme C
C  C  A7 Dm 	gamme temporaire en Dm (ad 2) [b et c durant A7 et Dm]
F  C  G7 C 	retour à la gamme C (ad 2)
Après la seconde partie (où C est la gamme initiale), on peut moduler pour revenir à la première partie (où G est la gamme initiale). Les modulations animent le morceau de musique.

En pratique, la distinction entre une gamme initiale ou modulée est moins importante que le fait de savoir quelle gamme est applicable à un certain moment.

Ce que nous voulons dire par la est que vous devez faire attention aux notes qui n'appartiennent pas à la gamme courante. Au cas où la gamme initiale est C, les notes étrangères à l'accord sont facilement reconnaissables puisque ce sont les notes noires. Les modulations vont vous faire rencontrer des gammes où ce moyen de reconnaissance n'est plus valide. Exple: en gamme G, l'air innocent de la touche f donne pourtant une note étrangère. [Dans le modèle d'accords que nous venons de voir ci-dessus, on a indiqué ces faux amis entre crochets]

Plus tard, vous ne penserez plus en notes blanches et noire, mais en notes de la gamme et étrangères à la gamme. Avant d'utiliser une gamme, vous aurez en tête ses trois accords de base et la séquence de notes qui la composent. A la fois les trois accords de base et les notes de la séquence permettent de discerner les notes étrangères à la gamme. Il est donc utile d'observer sous plusieurs angles: penser en terme d'accords et en terme de séquences de notes.

Souvent, un musicien s'inquiète peu de savoir quelles sont les notes étrangères. Il les ressent en répétant le modèle d'accords encore et encore. C'est la même chose quand deux musiciens jouent en même temps. La première fois, certaines notes ne sont pas aussi parfaites que celles voulues, mais après une minutes, celles-ci sont évitées. Tout s'améliore en répétant. Pour cette raison, beaucoup de groupes de jazz restreignent le modèle d'accords de la chanson au refrain.

Pour la même raison, beaucoup d'improvisateurs se spécialisent dans un nombre limité de gammes initiales. Grâce aux modulations, ils atteindront de toute fašon plus de gammes. Celui qui choisi C comme gamme initiale rencontrera plus facilement les gammes Am, Dm, G, F et D, ainsi que d'autres gammes dépendantes de la complexité du modèle d'accords.

EXERCICES
Improvisez une valse musette sur le modèle vu plus haut.
Ecrivez le modèle d'accords clairement en gros caractères.
Cliquez ici pour obtenir une version imprimable du modèle.
Cela rends les choses plus faciles pour des musiciens qui jouent ensemble. Chacun doit ainsi se conformer au modèle d'accords. Je vais jouer maintenant 2 parties en me basant sur un modèle et ensuite les jouer ensemble pour illustrer ce qu'il en sort.
Cliquez ici pour écouter un 1er morceau.
Cliquez ici pour écouter un 2e morceau.
Cliquez ici pour écouter les deux morceaux ensemble.

<< Accueil / Liste des cours / Page suivante >